Clos des Mourres Petit – Mesclun rosé

clos-des-mourres-mesclun-rosePetit Mesclun » est né de notre volonté d’avoir toujours dans notre cave personnelle un peu de rosé à boire pendant l’été, car parfois les caves sont comme les poches : trouées ! Le combiné de ces 5 cépages nous a naturellement évoqué celui du mesclun de salade : les mourres, emblème de notre domaine, nous rappelle chaque jour d’où l’on vient et c’est important quand on ne sait pas toujours où l’on va… Bref la vie tient à peu de chose parfois… mais pour autant on ne vous raconte pas de salade !

Terroirs : majoritairement argilo-calcaire sur des parcelles situées à Vaison-la-Romaine.
Cépages : Aubun (cépage oublié, original du Vaucluse appelé également «Carignan de Gigondas»), Cinsault, Grenache, Tempranillo et Mourvèdre.
Vendanges : La vendange s’effectue à la main, avec un tri à la parcelle, logée en caisses pour maintenir les grappes intactes jusqu’au chai.
Vinification : Les raisins sont partiellement égrappés et encuvés sans pompage. Les fermentations démarrent naturellement, grâce aux levures indigènes, après une macération à froid de quelques jours. Chaque cuve évolue à son propre rythme : les cuvaisons durent 3 semaines environ ; quelques pigeages et des remontages sans aération sont effectués pour garder plus d’arômes fruités.
Elevage : L’élevage se fait en cuve béton pendant 8 mois. Les vins sont soutirés une fois seulement avant la mise .
Mise en bouteille : est effectuée selon le calendrier lunaire, pour permettre l’impulsion jour fruit au vin avant sa mise.
Notes de dégustation :
Ce rosé est énergique et gourmand. Sur les petits fruits rouges et la fraise, il est agréable et digeste. Une chouette bouteille qui séduira tout le monde.
Un vin de soif à ouvrir à toute heure!
Température de service : 16°C ou un peu moins à des jours estivales.
Potentiel de garde : circa 3 ans.

 

... En savoir plus sur le domaine

« Je marche vivant dans mon rêve étoilé » (Victor Hugo)

Paysan, vigneron, artisan, producteur de jus de plaisirs, défenseur de la convivialité, de l’amitié, du plaisir du partage… qui réalise un rêve !

Pour la petite Histoire…
Chapitre 1:
Les premières pages de cette aventure sont d’abord écrites par Jean-Philippe:
L’histoire prend d’abord sa source dans les souvenirs de mon enfance (« tout se joue avant 6 ans », non?): la passion de la terre, de la vigne et le respect de notre Dame Terre Nourricière, je tiens ces valeurs de mon grand-père. Des étés passés auprès de lui, dans les terres et sur le tracteur à conduire la vendange…
Le soir, une salade de mourres (salade sauvage qui a la particularité de se recroqueviller dès qu’on la coupe à sa base) avec une vinaigrette à l’ail, tomate et huile d’olive pour accompagner la pomme de terre cuite à la cheminée représente encore aujourd’hui des souvenirs de moments pleins de saveurs et de sensations éternelles…
Après plusieurs expériences professionnelles qui m’ont rapproché petit à petit du milieu de la vigne et du vin, le rêve se concrétise début 2009 par l’achat de 5 hectares ; l’identité de notre domaine fut trouvée à l’issue d’une journée passée en famille avec nos parents et enfants dans les vignes pour ramasser, à notre tour, cette salade de mourres, pour que les émotions d’autrefois prennent leur place dans ce présent, et que nous transmettions nous aussi à nos enfants le goût des passions…parce que le Clos des Mourres est aussi une histoire d’amour…

Chapitre 2:
En 2012, fort de notre motivation et de notre passion dans cette aventure, nous décidons de mettre les bouchées (Bouchet) doubles -ça fera peut être une cuvée un jour! Je (Ingrid) rejoins Jean-Philippe et intègre les 10 hectares de vignes autour de notre ferme à Vaison la Romaine que ma mère avait conservé pour au cas où, un jour…
Le 10 mai 2012 le GAEC Le Clos des Mourres est officiellement constitué!

Terroir du Clos des Mourres
Le vignoble de 5 hectares est orienté sur le versant nord-ouest du Col du Débat sur les communes de Cairanne et Saint Roman de Malegarde. Cette exposition contribue à un assainissement naturel des vignes grâce à l’exposition directe au mistral.
Les parcelles sont situées entre 200 et 280 mètres d’altitude, sur des sols majoritairement argilo-calcaire.
En 2012 nous aggrandissons le domaine de 10 hectares supplémentaires situés autour de notre ferme/cave à Vaison la Romaine. Ces vignes familiales ont été transmise de père en fille et de fille à fille (4ème génération)! L’histoire continue donc encore…

Le travail de la vigne
Nous sommes artisans vignerons, parce que le terme artisan implique que l’on travaille manuellement, mais surtout paysan, parce que nous avons fait le choix de travailler la Terre pour garder le contact avec elle, et de manière naturelle.
Nous avons trouvé une réponse et des solutions à nos convictions personnelles dans l’agriculture biologique et l’utilisation de certains préceptes de la biodynamie pour avoir des sols vivants, un meilleur équilibre dans les vignes et favoriser les échanges entre les racines et le sol par l’intermédiaire des micro-organismes. C’est à notre sens uniquement ainsi que peut s’exprimer le terroir pour avoir des vins sincères et vivants.
Tous les travaux sont effectués en fonction du calendrier lunaire. Des préparas de compost sont pulvérisés et les sols sont travaillés par des labours et griffonnages plusieurs fois par an.
La protection phytosanitaire du vignoble est assurée par l’utilisation de soufre naturel volcanique et d’un minimum de cuivre.

En cave
La vendange s’effectue à la main, avec un tri à la parcelle, logée en caisses pour maintenir les grappes intactes jusqu’au chai.
Les raisins sont partiellement égrappés et encuvés sans pompage. Les fermentations démarrent naturellement, grâce aux levures indigènes, après une macération à froid de quelques jours.
Chaque cuve évolue à son propre rythme : les cuvaisons durent 3 semaines environ ; quelques pigeages et des remontages sans aération sont effectués pour garder plus d’arômes fruités.
L’élevage se fait en cuve béton pendant 8 mois. Les vins sont soutirés une fois seulement avant la mise .
La mise en bouteille est effectuée selon le calendrier lunaire, pour permettre l’impulsion jour fruit au vin avant sa mise.

Les Terroirs :
5 hectares de petites parcelles orientées sur les versants nord-ouest au Col du Débat entre Cairanne et Saint Roman de Malegarde.
En 2012, 10 hectares situés autour de notre maison et cave à Vaison la Romaine viennent s’ajouter: nous y produisons « Pompette » rouge & blanc, « Petit Mesclun » rosé, « A Table! » rouge et notre Côtes du Rhône « NoVice ».

La Vinification :
Les vins sont vinifiés pour exprimer leur fruité originel. Pour ce faire, nous n’’utilisons aucun produit chimique (levure, enzyme, tanins, …).
La matière et le fruit sont extraits par de légers pigeages et remontages.
Naturellement équilibrée et fruitée, la vinification révèle en douceur les arômes du fruit grâce à un minimum de manipulation.
Ces vins sont élevés sur lies de malo sans soutirage pendant 8 à 10 mois.

9,0199,45 TVAC

Effacer
Poids 1.50 kg
Millésime

2014

Vigneron

Clos des Mourres, Ingrid & Jean-Philippe Bouchet

Pays

France

Région

Rhône

Appellation

Rhone – Vin de France

Viticulture

Bio, Biodynamie, Vin nature

Elevage

Cuve béton

Sulfite ajouté

strict minimum (moins que 25 mg/l)

Couleur

Rosé

Cépage(s)

Aubun, Cinsault, Grenache, Mourvèdre, Tempranillo

Contenu en cl

75 cl

Conditionnement

bouteille, par 6 bouteilles, par 12 bouteilles

En vente

Sur le site et en magasins

Infos achats