Réserve de la Comtesse 2011

reserve-comtesse-pauillac-2006-bouteilleAppellation : Pauillac
Propriétaire(s) : la maison de Champagne Louis Roederer.
Age moyen du vignoble : 35 ans.
Culture : Culture raisonnée.
Taille
: Guyot double.
Sol : constitué de graves garonnaises sur argile.
Terroir : Le vignoble de Pichon-Longueville Comtesse de Lalande s’étend sur 85 hectares. Il fait figure d’exception au sein de l’appellation Pauillac car 11 hectares se trouvent sur la commune de Saint-Julien.
Densité de plantation : 8 500 à 10 000 pieds/hectare
Surface : 85 hectares.
Cépages : 49% Merlot, 34% Cabernet Sauvignon, 12% Cabernet Franc, 5% Petit Verdot.
Vendanges : intégralement à la main.
Vinification : Cuvaison de 18 à 24 jours selon les années en cuves inox thermorégulées
Elevage : 18 mois en barriques (25% de bois neuf).
Assemblage : Cabernet Sauvignon : 50 %, Merlot : 36 %, Cabernet Franc : 11 %, Petit Verdot : 2 %, Carmenère : 1 %.

Notes de dégustation :
Robe : grenat.
Nez : parfums de violette et de petits fruits noirs enrobés par des notes de cèdre.
Bouche : tendre et sensuelle, la bouche évolue sur de belles notes boisées.
Finale : Tanins fins et coulant offrant une finale tout en douceur.
Accords mets/vin : Apéritifs, Charcuterie, Viandes rouges, Gibiers, Gigot d’agneau, Viandes blanches, Fromages…
Température de service : 16-18°C. – ouvrir 1 heure avant
Potentiel de garde : de 7 à 10 ans.

Robe grenat.
Au nez Savoureux parfums de violette et de petits fruits noirs enrobés par des notes de cèdre.
En bouche tendre et sensuelle, la bouche évolue sur de belles notes boisées. Tanins fins et coulant offrant une finale tout en douceur.

Notes :

Robert Parker 88/100
« 50% de Merlot, 32% de Cabernet Sauvignon et le reste de Cabernet Franc, avec une touche de Petit Verdot, ont donné un vin mûr, rond, aux nuances chocolatées, au style élégant avec un corps moyen, des tanins doux et une bonne finale. A boire dans les 5 à 8 prochaines années. »

Gault Millau : 16,5/20
Wine Spectator : 89/100
Jancis Robinson : 17/20
Jean-Marc Quarin : 87/100

Guide Bettane & Desseauve des Vins de France
Domaine noté (guide 2016) : 4 étoiles
« La maison de champagne Roederer a acquis ce cru très célèbre avec la ferme volonté d’en faire l’un des grands crus modèles de Bordeaux. Après un intense travail dans le vignoble et la construction d’un nouveau chai, Frédéric Rouzaud a indiqué vouloir modifier l’équilibre d’encépagement du grand vin dans un sens plus classiquement pauillacais, en développant la proportion de cabernet. Velouté et vite ouvert, le vin vieillit remarquablement sans rien perdre de son charme ni de sa grande distinction de tannin. Le magnifique cuvier tout neuf, à la pointe du progrès, lui permettra de progresser dans les prochains millésimes pour rester dans le top 10 des plus grands médocs. »

Les Meilleurs Vins de France – Gault Millau – 16,5/20
« Il est des vins qui semblent évidents, qui s’installent en vous, comme celui-ci. Doucement il s’ouvre avec finesse, puis prend du volume et réchauffe le cœur par sa belle présence tendre, aux épices qui s’affirment à l’aération. »

Guide des Meilleurs Vins de France – RVF
Domaine noté : 2**Étoiles « Dans le giron depuis 2007 de la famille Rouzaud (champagnes Louis Roederer), le cru ouvre une nouvelle page de son histoire. Dirigé par Nicolas Glumineau, doté d’un nouveau chai et d’une cuverie dernier cri, il se relance dans la course à l’excellence et entend reprendre la place de « super second » qu’il avait dans les années 1980, grâce à la production d’une série de vins légendaires (1982, 1986, 1989). Si la décennie 2000 fut moins réussie, les derniers millésimes, livrant un vin plus précis et plus droit, davantage marqués par les cabernets, sont bien plus convaincants. »

... En savoir plus sur le domaine

Le vignoble de Pichon-Longueville Comtesse de Lalande s’étend sur 85 hectares. Il fait figure d’exception au sein de l’appellation Pauillac car 11 hectares se trouvent sur la commune de Saint-Julien. Il bénéficie d’un terroir constitué de graves garonnaises sur argile, sur lesquelles sont plantées des vignes de 35 ans d’âge en moyenne.

Son encépagement est composé de 45% de cabernet sauvignon, de 35% de merlot, 12% de cabernet franc et de 8% de petit verdot. La Maison de Champagne Louis Roederer, qui en devenue propriétaire en 2007, assure la continuité de l’esprit des femmes qui ont vinifié ces vins depuis de multiples décennies.

Le Grand Vin est élevé 18 mois en barriques, dont 50 % en chêne neuf et 50 % en chêne d’un an. Les fûts ont subi une chauffe moyenne lors de leur fabrication, ce qui contribue à la qualité de leur parfum. La « Réserve de la Comtesse » ne reçoit, elle, que 25 % de bois neuf.

Le producteur vous en parle
La terre de Pichon Longueville raconte l’histoire du domaine dont l’origine remonte aux années 1688-1689. En 1850, Virginie de Pichon Longueville, Comtesse de Lalande par son mariage, hérite ainsi que ses deux sœurs des 3/5ème du vignoble de leur père, qui portera quelques années plus tard le nom de château Pichon Longueville Comtesse de Lalande. En 1978, May-Eliane de Lencquesaing reçoit à son tour ce beau domaine et s’y consacre totalement. Elle donne à ce cru une renommée internationale due à une qualité constante et une dynamique incontestable. En janvier 2007, la maison de champagne Louis Roederer acquiert ce grand cru classé avec l’ambition de poursuivre l’œuvre accomplie et de maintenir ce domaine à un très haut niveau de qualité et de prestige. Ce second cru classé s’étend au sud de l’appellation Pauillac vers la commune de Saint-Julien. Son encépagement très particulier lui confère une personnalité d’exception marquée par l’élégance, l’équilibre et le finesse. Dans ce domaine, méthodes traditionnelle et technologie se complètent afin d’exprimer et de révéler le caractère unique de ce prestigieux terroir. (avis-vin.lefigaro.fr)

Le château produit un second vin, La Réserve de la Comtesse, qui représente 20 à 50 % de la production totale du domaine. Il est issu à 53% du cabernet sauvignon, 38% de merlot (une particularité pour Pauillac !) et 9 % de cabernet franc.

Provenant du même terroir, il bénéficie de la même technologie que le grand vin et aussi de sa réputation. C’est un vin peut-être un peu moins charpenté et apte à vieillir moins longtemps que son aîné. Les archives conservées au Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande mentionnent l’existence d’un second vin déjà au XIXe siècle (le 27 avril 1890, envoi de 4 bouteilles du second vin millésime 1874 à l’exposition de Moscou). De plus, les livres de comptes de l’année 1874, détaillant la production de l’année, confirment que le second vin est rigoureusement sélectionné. Ce second vin de Pichon Longueville Comtesse de Lalande, la Réserve de la Comtesse, a été créé et mis sur le marché pour la première fois en 1973.

Pichon Longueville Comtesse de Lalande appartient depuis 2007, à la maison de Champagne Louis Roederer. Cette entreprise familiale dirigée par Frédéric Rouzaud possède déjà deux autres crus dans le bordelais, le château de Pez et le château Haut Beauséjour, ainsi que d’autres vins en Provence, au Portugal et aux Etats-Unis.

53,50642,00

Effacer
Poids 1.50 kg
Vigneron

hâteau Pichon-Longueville Comtesse de Lalande

Pays

France

Région

Bordeaux

Appellation

Pauillac

Viticulture

Raisonnée

Couleur

Rouge

Cépage(s)

Cabernet franc, Cabernet Sauvignon, Carmenere, Merlot, Petit verdot

Elevage

Barriques

Contenu en cl

75 cl

Conditionnement

bouteille, par 6 bouteilles, par 12 bouteilles

En vente

Sur le site et en magasins

Infos achats